Article...

Le projet PICADA (Photocatalytic Innovative Coverings Applications for Depollution Assessment)

Thèmes : Eau et Développement durable

Les problèmes de pollution des façades sont probablement aussi vieux que les villes ellesmêmes. Mais la pollution industrielle et automobile de ce dernier siècle a exacerbé ce phénomène touchant à la fois à la qualité de l’air en milieu urbain, à l’entretien des bâtiments et à la santé des citadins. C’est dans ce contexte difficile qu’un groupement de recherche s’est formé au niveau européen autour du projet PICADA, regroupant centres de recherche, industriels de la chimie, des matériaux et du bâtiment pour travailler à la mise au point de matériaux facilement applicable en façades et ayant des propriétés autonettoyantes et dépolluantes. L’usage de revêtements contenant du dioxyde de titane (TiO2), catalyseur bien connu pour son aptitude à dégrader par oxydation les composés organiques, s’impose alors comme une solution innovante, d’autant que le marché de la photocatalyse par le dioxyde de titane, atteint le milliard d’euros dans le monde et propose déjà des utilisations écologiques multiples.

277.29 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel