Article...

Le projet du second pont sur le Rhin au sud de Strasbourg

Thèmes : Ouvrages d'art

Difficilement franchissable, le Rhin a de tout temps constitué une frontière naturelle entre les territoires riverains. Entre Bale et Karlsruhe distantes de 200 km, on dénombre seulement une dizaine de franchissements routiers du fleuve. Le pont de l’Europe entre Strasbourg et Kehl constitue actuellement l'unique liaison entre la France et l’Allemagne au droit de ces agglomérations (photo 1). Cet ouvrage supporte un trafic d’environ 30 000 véhicules/jour soit plus du quart des échanges routiers entre l’Alsace et le Bade-Würtemberg. Ce trafic important génère des encombrements préjudiciables aux échanges transfrontaliers, à la circulation urbaine dans les deux agglomérations, à la desserte de la zone portuaire sud et de l'aéroport de Strasbourg-Entzheim. Les premiers franchissements rencontrés sur le Rhin étant situés respectivement à 15 km au nord (barrage de Gambsheim) et à 25 km au sud (barrage de Gerstheim), le moindre incident survenant aux abords du pont de l'Europe paralyserait les échanges entre les deux rives. Par un traité signé le 5 juin 1996, la France et l'Allemagne ont décidé de réaliser un nouveau franchissement du fleuve, au sud de l’agglomération, entre Altenheim (Allemagne) et Eschau (France). Cet ouvrage permettra de relier la rocade sud de Strasbourg, en cours d'achèvement, au réseau routier allemand à la hauteur d'Offenburg. Ce nouveau franchissement participera au développement de l’activité économique de Strasbourg et de Kehl et contribuera à réduire les nuisances (bruit, pollution, transports de matières dangereuses) dans la traversée de ces agglomérations. Il constituera également une nouvelle liaison transversale directe entre les deux axes majeurs du couloir rhénan que constituent les autoroutes A5 (Hambourg - Francfort - Bâle) côté Allemagne et A35 (Karlsruhe - Strasbourg - Mulhouse) côté France. Ce projet revêt donc un caractère vital pour l’aménagement des territoires d’Alsace et du pays de Bade. Enfin, à l’heure où la construction européenne marque un tournant décisif avec la libre circulation des hommes et des marchandises, l'allégement des contrôles douaniers aux frontières, l’accroissement des échanges, la mise en place d’une monnaie unique et l'ouverture de l'Europe aux pays de l’Est, ce nouveau lien entre la France et l’Allemagne prend une dimension symbolique.

1.45 Mo

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel