Article...

COMMENT OBTENIR QUE LES MARCHÉS PUBLICS DE TRAVAUX SOUTERRAINS NE SOIENT PLUS QUASI SYSTÉMATIQUEMENT ATTRIBUÉS AU MOINS DISANT ?

Thèmes :

“ Moins ou mieux-disant ” ? Voilà une question dont on n’est pas prêt de cesser de parler à propos du Code des marchés publics, dont la réforme tant annoncée n’en finit pas de ne pas aboutir… Nous renvoyons nos lecteurs à la série de chroniques qui lui ont été consacrées dans “ Travaux ”, des numéros 711 à 719, puis 743. Dans ce dernier numéro, Serge Rampa, Président de la Commission des marchés de la FNTP, faisait une proposition très détaillée pour la détection et l’examen des offres anormalement basses. L’article qui suit est une contribution nouvelle à la recherche d’une réponse à la question ci-dessus, qui soit plus favorable au choix du mieux-disant. Nous le publions avec l’aimable autorisation de son auteur. Alors qu’il était directeur du Centre d’études des tunnels, Michel Marec avait donné à “Travaux” la préface du numéro 709 de mai 1995 sur les tunnels. Il préconisait déjà "d'écarter les offres trop basses, éviter les prix unitaires anormaux, trop bas ou trop élevés”, avant de conclure "qu’un grand chantier de travaux souterrains doit se mener dans le partenariat et la confiance”.

151.27 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel