Article...

Le pont de Pierre se protège-Protection des piles du pont de Pierre à Bordeaux pour le passage des éléments de l'Airbus A380

Thèmes : Ouvrages d'art

Le transport multimodal des principaux éléments de l’Airbus A380 commence par voie maritime, en continuant par un trajet fluvial, pour terminer par la route avant leur assemblage à Toulouse. C’est au cours de leur trajet fluvial entre Pauillac et Langon que les barges Airbus sont amenées à franchir le pont de Pierre à Bordeaux, qui constitue un obstacle délicat. Il a donc fallu aménager une protection de la passe n° 9, utilisée par les barges, pour assurer leur sécurité ainsi que celle du pont. C’est le groupement d’entreprises EMCC - Balineau qui a eu pour mission de réaliser les travaux, d’un montant d’un peu plus de 4 millions d’euros, à exécuter dans un délai de 7 mois. Ces travaux consistaient à réaliser quatre ducs-d’Albe : deux en amont et deux en aval des piles n° 8 et 9, chaque duc-d’Albe étant constitué de trois pieux Ø 1300 mm liés par une coiffe. Par ailleurs, deux poutres de 38 m de long, 120 t unitaire, encastrées sur quatre pieux Ø 800 mm, servent de glissière de sécurité. Il fallait percer, sans les perturber, les protections antiaffouillement existantes.

293.00 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel