Article...

De nouvelles conduites d'eau de grand diamètre sur Paris-Le projet LIRE

Thèmes : Ouvrages hydrauliquesEau et Développement durableOuvrages souterrains

Dans le département de la Manche, sur 41000000 m3 d’eau injectés dans le réseau, 12 300 000 m3 disparaissent chaque année à travers des canalisations qui datent de plus de 25 ans. Le réseau de distribution publique est constitué à 20 % de conduites en métaux ferreux non revêtus ce qui n’est pas sans poser des problèmes sur le plan qualitatif. A l’initiative du Conseil général, le recensement exhaustif de ce patrimoine vieillissant aura permis de mettre en lumière la diminution alarmante des investissements consacrés par les collectivités à ce renouvellement des réseaux. D’autre part, la connaissance précise du type de matériau employé, des diamètres mis en jeu, des linéaires posés, ainsi que de l’âge des canalisations va servir à élaborer, avec l’aide de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, une politique volontariste de renouvellement des réseaux basée sur des critères fiables et concrets. Conscients de l’enjeu économique que représentent pour les générations à venir ces incontournables travaux, les élus du département de la Manche, vontLa structure du réseau d'alimentation en eau de Paris ainsi que celle des moyens de production remonte à la période comprise en 1855 et 1900. Les concepteurs de ce réseau ont tenu à mettre en place une double ceinture pour constituer un réseau structurant sécurisé entre : - les usines de production et les réservoirs ; - les réservoirs eux-mêmes. La Sagep soucieuse de garantir l'alimentation en eau des Parisiens a donc étudié le renforcement et le complément du système existant grâce à la mise en place de nouvelles conduites de transit de grand diamètre. C'est le projet LIRE (Liaison Inter Réservoir d'Eau) qui sera réalisé entre 1997 et 2003. Deux tronçons sont prévus : - LIRE secteur Sud (programmé pour la période 1998-2002). Il s'agit de poser une conduite DN 1400 mm et 1200 mm dans le secteur des XVe et XVIe arrondissements soit environ 4 km, dont plus de la moitié dans une galerie de 3 m de diamètre située à grande profondeur, qui doit passer sous la Seine. - LIRE secteur Est (commencé en février 1997 - fin prévue juin 1999). Il s'agit de relier deux grands réservoirs de l'Est de Paris, par une conduite : - DN 1500 mm sur 160 m posée par fonçage; - DN 1200 mm sur 900 m posée dans une galerie circulaire de 3,08 m de diamètre creusé au tunnelier, dans les marnes supragypseuses.

879.08 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel